Presque-rien • 3 bis f

« PRESQUE RIEN »

fiducial presque rien atelier 3bisf
Atelier arts visuels Tous les jeudis de 10h à 12h au 3 bis f à partir du 3 octobre 2013 et jusqu’en juin 2014
georges perec penser classer notes objets table artiste guillaume loiseau guillaumeloiseau
L’idée de départ de cet atelier s’appuie sur un texte de Georges Perec intitulé « Notes concernant les objets qui sont sur ma table de travail » publié dans PENSER / CLASSER ed. Hachette, 1985. Il s’agissait de réfléchir et travailler autour de la table. Autour de la table c’était évidement un prétexte pour se réunir et parler. Parler de la table en elle même, des objets que nous y déposons mais aussi parler au dessus, en dessous, sur un coin de table… L’intitulé de l’atelier était, à mon avis, assez évocateur. On pense évidement au presque rien de Vladimir Jankélévitch mais aussi sans doute à Luc Ferrari. C’est au regard – ou à l’écoute – de son travail musical que j’ai proposé à Déborah Repetto Andipatin d’intervenir dans l’atelier. Elle avait à sa charge de réaliser un certain nombre de captations sonores en vue d’une restitution audible d’histoires, fictions, fragments de paroles. Si le titre était une piste assez précise sur le contenu de l’atelier, la proposition était volontairement beaucoup plus vague. Le petit texte de présentation (que voici ) avait surtout pour but d’inviter le public à inventer ses propres formes d’actions et d’interventions. En effet, un atelier étalé sur une période de presque une année était pour moi l’occasion (/la chance) d’expérimenter une proposition très ouverte.

MODALITE

OBJETS

A l’exemple des objets sur la table de travail de Georges Perec, chaque participant propose son objet à déposer sur notre table collective. Il s’agit d’un objet personnel chargé d’une histoire… ou pas. Peut importe si l’histoire est réel ou fictive. En tous cas, elle est le prétexte à un travail d’écriture et à un enregistrement audio qui sera par la suite diffusé par une table interactive type réactable.

RITUELS

Images extraites de la video réalisée au cours des atelier. La vidéo devait être diffusée en mapping sur table et assiettes lors de la performance le 14 Juillet 2013
A10h du matin, notre table de travail s’apparente plus à celle du petit déjeuné. C’est l’occasion de s’intéresser à la cuisine et aux rituels liés aux repas. Nous cuisinons donc des pâtisseries afin d’agrémenter notre banque de prises de sons (et accessoirement d’accompagner notre café) Dresser la table, découper le gâteau, poser la part dans une assiette, servir… Sur les bases de ces actions répétées nous cherchons le moyen de rester créatif. Il s’agit de détourner la contrainte du but. De réinventant à chaque fois une nouvelle manière d’y parvenir. Nous commençons ainsi à jouer avec l’espace que nous occupons : la surface de la table s’anime. Le découpage des gâteaux fera donc l’objet d’une vidéo hebdomadaire prise dans des conditions de prises de vues identiques. L’idée est qu’une fois montée, cette vidéo pourra être diffusée sur une table ou une assiette en guise d’écran de vidéo projection (mapping vidéo).

IMPROVISATION

Notre petit rituel gourmand est une bonne introduction au travail performatif. Nous passerons ensuite des séances ou nous utiliserons tout l’espace. A partir d’indications simple souvent inspirées d’initiations à la danse contact (se faire passer une chaise en faisant le minimum d’effort, appréhender et anticiper les mouvements des autres participants, repérer et imiter des tics gestuels) nous déplaçons des tables, des chaises, nos objets… Nous réageanssons l’espace et utilisons de l’éclairage mobile pour le modeler ou mettre en évidence des objets. Chaque participant improvise en restant attentif aux agissement des autres. La complicité, l’attention, la bienveillance développée au cours des ateliers précédents entrainent, entre eux, des interactions quasi naturelles. De véritables actions collectives s’échafaudent. Sans qu’elle soit écrite au préalable, l’action même du déplacement devient presque chorégraphique.

REGARD

Après ces moments performatifs, nous éprouvons la nouvelle disposition du lieu. Parfois tous assis autour d’une table absente ou en suspension à 5cm au dessus du sol; d’autres fois à chaque coin d’une table ou debout sur nos chaises, nous discutons des nouvelles modalités d’être ensemble dans un dispositif pour le moins inhabituel. Un unique appareil photo est à disposition de qui en veut. Les images que l’ont trouvent sur la carte mémoire restent anonymes. Elles sont autant de témoignages différents que de points de vues.

REFERENCES

Dans l’idée d’illustrer ou guider nos piste de réflexion je diffuse un certain nombreux d’extraits d’oeuvres. Il s’agit d’oeuvres littéraires – En plus du texte de Georges Perec, nous abordons quelques écrivains de poésie sonore comme Anne-Laure Sarazin et Romain Girard – mais aussi plastiques, cinématographiques, chorégraphiques et sonores. Alain Bernardini, Serge conte, John smith, Julian Rosenfeldt, Flora Watzal, Michael kalatosov, Paul Zarine, Thierry Augé et Sabine Massenet, William Forsythe, Alvin Lucier, John Cage (Liste désordonnée et non exhaustive)

RESTITUTION

fiducial presque rien atelier 3bisf guillaumeloiseau guillaume loiseau plan mezzanine
Le 14 Juillet 2014 de 17h à 20h au 3 bis f
L’espace que nous avons l’habitude de pratiquer est diviser en 3 parties : • Espace central et mur d’affichage • Réac-table • Tête-à-Tête L’espace central : espace performatif. Tout au long de l’après midi, des performance ont lieu dans cet espace. Nous retrouvons nos outils habituels. Les tables et les chaises sont rangées prêtes à être dressées, déplacées, manipulées. Le long du mur nous retrouvons les divers objets que nous avons utilisés tout au long de l’atelier. Ces objets sont à disposition du public et des performeurs qui peuvent les réactivés quand ils le souhaitent. Des rassemblements collectifs ont lieu plus ponctuellement à des heures précises. Pendant ces quelques minutes, le public est également invité à participer, manipuler, tester les dispositifs installés. La Réac-table : manipuler du son et des histoire. Parmi les objets dispersés dans la salle, il y a LES objets. Ces objets porteurs d’histoires sont aussi les outils qui donne accès aux bandes son enregistrées. Pour cela il suffit d’en placer un sur la réactable disposé dans un coin de la pièce. En manipulant chaque objet il est ainsi possible de manipuler la bande son auquel il correspond. Lecture, volume, déplacement dans le fichier, panoramique… le mixage de tous ces fichiers audio est possible instantanément et de manière ludique grâce aux objets disposé sur la table. Tête-à-Tête : discussion dégustation Dans la partie la plus calme de l’espace, Déborah à installée une toute petite table et deux tabourets. Après avoir enfilé son tablier, elle propose à une personne de s’assoir en face d’elle. En fonction de la personne, elle fait le choix d’une nappe et d’un mets à lui offrir. Il s’agit soit d’une petite bouchée de l’un des gâteaux dégustés pendant nos ateliers, soit d’un « glaçon-pique-assiette* », ou encore d’un thé. Ensuite un échange en tête-à-tête et en toute discrétion peut débuter. Offrir un tête-à-tête à chaque personne du public c’est une manière de reproduire les moment passés entre déborah et chacun des participants à l’atelier lorsqu’ils ont enregistrés un à un l’histoire liée à leurs objets.
Quelques objets des participants avec l’histoire qui y est rattachée.

(Laisser le curseur de la souris sur l’image pour déclenche le son)

gif animé objets table reactable guillaume loiseau guillaumeloiseau histoire pd live osculator audio enregistrementgif animé objets table reactable guillaume loiseau guillaumeloiseau histoire pd live osculator audio enregistrement gif animé objets table reactable guillaume loiseau guillaumeloiseau histoire pd live osculator audio enregistrement gif animé objets table reactable guillaume loiseau guillaumeloiseau histoire pd live osculator audio enregistrement gif animé objets table reactable guillaume loiseau guillaumeloiseau histoire pd live osculator audio enregistrement gif animé objets table reactable guillaume loiseau guillaumeloiseau histoire pd live osculator audio enregistrement gif animé objets table reactable guillaume loiseau guillaumeloiseau histoire pd live osculator audio enregistrement gif animé objets table reactable guillaume loiseau guillaumeloiseau histoire pd live osculator audio enregistrement gif animé objets table reactable guillaume loiseau guillaumeloiseau histoire pd live osculator audio enregistrement gif animé objets table reactable guillaume loiseau guillaumeloiseau histoire pd live osculator audio enregistrement gif animé objets table reactable guillaume loiseau guillaumeloiseau histoire pd live osculator audio enregistrement gif animé objets table reactable guillaume loiseau guillaumeloiseau histoire pd live osculator audio enregistrement

*glaçon-pique-assiette : invention collective testée et perfectionnée durant les ateliers; comprenez un glaçon dans lequel il y a à boire et à manger. Parfait pour les vernissages d’exposition, ils permettent d’avoir en une seule fois le verre de boisson et la cacahuète ou olive pour l’accompagner. Ainsi, le public passe moins de temps à faire la queue devant le buffet et peut prendre plus de temps pour voir les oeuvres ou discuter avec les artistes.
guillaume loiseau reactable 3bisf lieu d'arts contemporains
Fermer le menu